La différence n’est pas contagieuse !

Hello la Blogosphère,

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale du handicap !

Pourquoi un article sur ce sujet ? 

Depuis plus de 8 ans, j’ai la chance d’être une maman comblée grâce à mon fils, la plus belle chose au monde pour moi. Le plus dur à gérer n’est pas d’être seule à l’élever (même si pas facile tous les jours), mais surtout devoir se battre au quotidien face au handicap. Mon fils est atteint d’une maladie génétique appelée « le syndrome de Franceschetti ». Marre de me battre contre les regards, les chuchotements, les moqueries et les  » non c’est pas possible ». Par cet article, je vais vous parler de notre quotidien face au handicap et des choses que j’aimerais changer.

Notre quotidien avec le handicap :

Le mot « handicap » nous met dans une case, mon fils à des malformations au niveau du visage et il est malentendant. Un handicap visible donc, mais le handicap n’est pas forcément visible de tous. Nous devons tous les jours faire face aux regards déplacés, aux chuchotements, aux moqueries, pourquoi tant de mépris face à la différence?

Le matin, nous nous levons de bonne heure car un chauffeur vient le chercher à 7h30 pour se rendre dans une école avec une classe Uliss TSL, heureusement l’école est à une vingtaine de kilomètres de notre domicile, une fois par semaine une ambulance se rend à l’école pour amener mon fils à l’orthophoniste. Régulièrement nous avons des rendez-vous à l’hôpital Necker. Maintenant que mon petit rongeur à 8 ans tout est plus facile au niveau médical et beaucoup plus léger que par le passé. Pour ma part, je reste toujours non loin de mon téléphone car un coup de fil est vite arrivé pour me dire que l’ambulance ne c’est pas présentée , que mon fils à mal à la tête, qu’il y a un problème avec son appareil auditif , qu’il faut que je me rende à l’école car il y a un problème, du coup toujours en stress . Je vous résume notre quotidien en quelques mots, je ferais plusieurs articles plus développés.

Mon combat au quotidien :

J’ai toujours été sensible au handicap, j’ai toujours mis un point d’honneur à vouloir changer les mentalités, malheureusement Paris ne s’est pas fait en un jour ! J’aimerais que la différence ne soit plus une barrière ni un tabou (oui oui, nous sommes en 2018 et pourtant nous n’évoluons pas face au handicap), je me bats pour que le mot handicap ne soit plus un combat ni une insulte, tout le monde se retrouve un jour face au handicap sans s’en rendre compte, vous portez des lunettes ? (c’est un handicap), vous vous cassez une cheville (vous êtes en situation de handicap), vos parents ne savent plus se débrouiller seuls? (c’est un handicap), vous pensez que les personnes en fauteuil roulant, les personnes sourdes, les personnes avec un membre en moins, les personnes aveugles … sont contagieuses et qu’il ne faut surtout pas s’en approcher (c’est un énorme handicap  pour avancer dans VOTRE vie!).

 

C’est la journée mondiale du handicap, seriez-vous prêt à prendre conscience que le mot handicap ou la situation de handicap n’est pas contagieux  ? Nous pouvons vivre tous main dans la main pour un meilleur quotidien !

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Replies to “La différence n’est pas contagieuse !”

  1. Les gens ont la moquerie facile, c’est tellement plus facile. Je travaille avec le public et je vois des personnes handicapés tous les jours et l’insensibilité des autres. C’est hallucinant. Et je suis d’accord avec toi ce jugement et manque de se considération est un handicap.
    Des bisous à vous deux.

    1. Merci @yasmine de ton soutien qui est fort agréable !
      Bisous

Laisser un commentaire